Les Puissants, tome 1 : Esclaves ~ Vic James

Millmoor change les gens, Luke Hadley. Mais ce que la plupart des gens ne réalisent jamais, c’est qu’on peut choisir comment on change.

informations

Genre : Dystopie, Young adult, fantastique
Pages : 440 pages
Edition : Nathan
Date de sortie : 4 mai 2017 Lire la suite de « Les Puissants, tome 1 : Esclaves ~ Vic James »

Publicités

Les Chronique Lunaires, tome 1 : Cinder ~ Marissa Meyer

Même dans le futur, les histoires commencent par « Il était une fois »

informations

Genre : Young adult, Dystopie
Pages : 416 pages
Edition : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 07 mars 2013 Lire la suite de « Les Chronique Lunaires, tome 1 : Cinder ~ Marissa Meyer »

La Faucheuse, tome 2 : Thunderhead ~ Neal Shusterman

Ils m’ont dit appelé Thunderhead, le « nuage d’orage ». Un nom approprié, à certains égards, car en effet je suis le Cloud, le « nuage » qui a évolué en une forme plus dense, plus complexe. Cependant, l’analogie a ses limites. Un nuage d’orage plane. Un nuage d’orage menace. Je suis lumière, c’est vrai, mais jamais je ne foudroie.

informations

Genre : Young adult, Dystopie
Pages : 576 pages
Edition : Robert Laffont
Collection : Collection R
Date de sortie : 15 mars 2018 Lire la suite de « La Faucheuse, tome 2 : Thunderhead ~ Neal Shusterman »

La Faucheuse ~ Neal Shusterman

Le Thunderhead nous a donné un monde parfait. L’utopie dont nos ancêtres se contentaient de rêver est devenue notre réalité.
Il n’y eut qu’une chose sur laquelle le Thunderhead ne put pas exercer son autorité.
La Communauté des Faucheurs.

informations

Genre : Dystopie, Young adult
Pages : 504 pages
Edition : Robert Laffont
Collection : Collection R
Date de sortie : 16 février 2017 Lire la suite de « La Faucheuse ~ Neal Shusterman »

La cité de l’oubli ~ Sharon Cameron

« Nous sommes faits de nos souvenirs. J’ai lu ces mots chaque jour de mon existence. Aujourd’hui, j’ai décidé qu’ils étaient vrais. Nous sommes ceux que nous avons été. Mes choix d’aujourd’hui seront ma mémoire de demain. Ce sont mes choix qui détermineront celle que je deviendrai. Pas mes souvenirs. »

informations

Genre : Young adult, dystopie
Pages : 461 pages
Edition : Nathan
Date de sortie : 07 octobre 2017

0AB59EE5-FD31-4EBF-8693-7F75222F8323

Quatrième de couverture :
Tous les douze ans, ils oublient. Pas moi.
Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent un phénomène mystérieux : ils perdent la mémoire et oublient qui ils sont. Ceux qui n’ont pas consigné leurs souvenirs dans leur journal perdent leur identité et deviennent des parias. Les autres se reconstruisent grâce aux informations qu’ils redécouvrent dans leur journal.

Nadia, 16 ans, cache un lourd secret : il y a douze ans, elle n’a pas oublié. Elle se souvient du chaos qui a saisi la cité, tout comme elle se rappelle que son père a falsifié les journaux de sa mère et de ses sœurs pour les abandonner… À l’approche du nouvel Oubli, elle redoute que sa famille soit de nouveau éclatée. Pour éviter cela, elle doit percer le secret de ce phénomène, avant que tout le monde ait oublié.

mon-avis

Premièrement je tenais à remercier les éditions Nathan pour l’envoi de ce roman. Je l’ai lu assez lentement pour les 3/4 et à partir du dernier quart je n’ai plus pu m’arrêter. Ça a été une lecture addictive.

« Tu t’inquiètes tellement à cause d’hier et à cause de ce qu’il pourrait arriver demain, que tu oublies qu’il y a un maintenant. »

L’intrigue de ce livre m’a époustouflée. J’ai été conquise par cette histoire d’oubli, l’idée était originale et tellement bien amenée. Le fait de parler du désir de chacun de pouvoir effacer ses erreurs passées et de se réinventer une vie questionne des choses importantes. J’ai adoré l’idée de devoir écrire dans son livre « la vérité » afin de se rappeler qui nous sommes. « Nous sommes faits de nos souvenirs ».
J’ai été happée par ce mystère qu’est l’oubli, émettant toutes sortes d’hypothèses au fur et à mesure du roman. Mais ce qui m’a le plus plu est que finalement, je ne m’étais pas attendue à la « véritable » révélation. C’est un élément, comme vous commencez à le comprendre, qui est chez moi très important. J’aime être surprise. Les révélations sont amenées petit à petit dans cette histoire, ce qui la rendue totalement addictive pour moi.
J’avoue avoir eu du mal avec l’écriture au début, les tournures de phrases m’ont parfois déstabilisées, mais j’ai finalement été conquise. J’ai également beaucoup aimé lire les extraits de journal de Nadia à chaque fin de chapitre. Cela nous amène une meilleure compréhension de son personnage et de ses réactions.

« Aujourd’hui, je m’aperçois que la douleur et l’amour s’équilibrent. Je ne peux ressentir l’un sans ressentir l’autre. »

J’ai vraiment adoré le personnage de Nadia, le personnage principal. Elle a une force de caractère que j’aime chez les héroines de romans. Elle a une volonté de liberté et une curiosité qui va l’entraîner dans toutes sortes de péripéties (pas toujours de tout repos).
J’ai beaucoup aimé le fait que ce n’était pas une fille nunuche qui se plaignait de son sort, mais plutôt quelqu’un qui agissait pour faire changer les choses malgré les décisions difficiles auxquelles elle doit faire face.
Sa famille est attachante, notamment sa mère et sa soeur Genivie.
Maintenant, parlons de Gray. Au début, j’ai eu de la peine avec lui. Je me suis dit que c’était encore un bad boy rebelle. Mais son personnage s’est révélé finalement beaucoup plus profond et intéressant. Je dois avouer qu’il m’a fait fondre !!!

« Aujourd’hui j’ai découvert que je n’ai pas peur de l’inconnu. Aujourd’hui j’ai découvert que l’inconnu m’aime et que je l’aime en retour. »

En résumé, un livre original, palpitant et plein de mystères.

ma-note

45
4 / 5