Les Brumes de Grandville, tome 2 : Les Folies de Paris ~ Gwendoline Finaz De Villaine

« Comme toujours, sermonna-t-il d’un ton bourru, vous avez le talent de dénicher les histoires dont plus personne ne voudrait entendre parler ici. »

informations

Genre : Fiction historique, fantastique
Pages : 300 pages
Edition : Frenchpulp
Collection : Fiction
Date de sortie : 08 avril 2017

 

Quatrième de couverture : De Grandville à Paris, des Folies Bergère au coeur des Années Folles, Apollonie entame la reconquête d’Hector et cherche à percer ses secrets, sans savoir qu’un péril bien plus grand menace son amour. Parviendra-t-telle à ramener celui qu’elle aime et à raviver les mémoires obscurcies ?

mon-avis

Tout d’abord, je remercie encore Frenchpulp éditions de m’avoir envoyé ce deuxième tome. J’ai décidé de l’enchaîner directement après le premier tome car je voulais vraiment savoir la suite.

Dans ce tome, l’intrigue change totalement, en effet une bonne partie de l’histoire va se dérouler à Paris. Apollonie ne va plus supporter l’ambiance pesante du château et va accepter une proposition pour aller vivre à Paris. L’ambiance est plus sombre dans ce tome. L’écriture est toujours aussi riche et même un peu plus fluide que dans le premier. Ces changements vont apporter une nouvelle dynamique et vont redonner un nouveau souffle à l’histoire. J’ai beaucoup aimé car du coup on est pas dans la répétition. Le seul bémol (le terme parfait vu qu’Apollonie est fan de musique ^^) est que le début est un peu lent et mou. Il ne va pas se passer grand chose et Apollonie va un peu se morfondre et c’est ce qui m’a le plus dérangé. Le grand plus de l’histoire : CETTE FIN ! Je ne peux rien vous dire pour ne pas vous spoiler mais ce retournement de situation m’a mise totalement K.O., j’étais choquée. Et si vous avez comme moi la chance d’avoir le chapitre bonus de la fin… Vous ne serez vraiment pas déçus !!!

« C’est une tragédie de naître femme ! Point. L’erreur n’est pas de vouloir ressembler à un homme ; l’erreur est de ne pas être un homme. « 

Concernant les personnages, Apollonie, le personnage principal, est toujours fidèle à elle-même et garde sa force de caractère. Comme dit plus haut, elle a un petit moment de mou (si on peut dire ça comme ça) qui m’a un peu exaspéré par moments. On va connaître d’un peu plus près Fauve (la couturière) et Monsieur Samson (le majordome). Ces deux là sont assez opposés mais je les ai vraiment beaucoup aimés. Dans ce tome, de nouveaux personnages font leur apparition. Des personnages qu’on va apprécier mais surtout de nombreux personnages qu’on va se faire une joie de détester.
Pour les autres personnages je ne vous dirais rien car je ne veux pas vous spoiler.

En résumé, ce tome fut encore meilleur que le premier. L’intrigue prend une nouvelle tournure et annonce une fin de saga spectaculaire.

ma-note

45
4 / 5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s