Harry Potter and The Cursed Child ~ John Tiffany & Jack Thorne

Une pièce de théatre pleine d’action mais qui, selon moi, ne respecte pas certains aspects de la saga de base.

informations

Genre : Pièce de théatre, Fantastique
Pages : 352 pages (en VF)
Date de sortie : 14 octobre 2016 (en V.F.) 

capture-decran-2017-01-02-a-13-47-28

Quatrième de couverture : Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

mon-avis

Je ne sais pas trop par où commencer… En tant que Potterhead, j’attendais bien-sûr la sortie de ce livre avec une grande grande impatience. Donc lors de mon séjour aux USA cet été je me suis bien évidemment jetée dessus et je l’ai acheté en V.O. Mais j’ai mis un long moment avant d’oser me lancer. J’avais peur d’être déçue, et je ne savais pas trop quoi attendre de ce « 8ème » tome.

Pour vous parler de l’intrigue principale je dois vous avouer que j’ai été un poil déçue. Ok j’ai bien aimé et j’ai assez rapidement été plongée dans l’histoire mais, je ne sais pas c’était du copié collé, du déjà-vu et j’aurai apprécié un peu de renouveau.
Au niveau de la cohérence je n’ai rien à redire, j’ai été happée par l’histoire et s’il y a des incohérences au niveau de la trame je ne les ai heureusement pas vues.
Le fait que ce roman soit écrit sous forme de pièce de théâtre m’a dérangé lors des premiers chapitres, en effet lorsqu’on tourne une page et qu’on fait un bon d’une année comme ça… J’ai eu de la peine. Sans parler du fait que les descriptions m’ont affreusement manquées.

Au niveau des personnages j’ai beaucoup de choses à dire. Les 2 personnages principaux sont Albus et Scorpius ! Ils vont devenir meilleurs amis contre toute attente et vont nous emmener dans leur aventure. J’ai vraiment adoré Scorpius, il est gentil et donnerait tout pour Albus. Albus en revanche est un peu égoïste parfois et c’est ce qui m’a le plus dérangé chez lui. Comme je vous le disais ces 2 sont les personnages principaux, mais le Golden trio (Harry, Ron et Hermione) ainsi que Drago et quelques professeurs de Poudlard apparaissent également souvent. D’ailleurs un peu trop souvent à mon goût. En plus d’apparaître un peu trop juste pour montrer que c’est bien « Harry Potter », je ne les ai pas retrouvé. Surtout Harry et Ron… Harry est vraiment c*n dans ce livre, je n’ai juste pas réussi à retrouver le Harry que j’aimais et qui était courageux mais quand même généreux. Je l’ai trouvé dans cette pièce, totalement borné et égoïste et j’ai eu de la peine à l’apprécier. Quant à Ron, ils l’ont fait passer pour un gros lourd, faisant des blagues vraiment douteuse. A la limite du débile, et pour moi Ron est tout sauf débile, il est drôle oui, un peu à l’ouest parfois mais intelligent et généreux.

C’est donc très mitigée que j’ai fini cette lecture. Entre les personnages que je n’ai pas pu reconnaître et l’intrigue pas si originale que ça. Je dois quand même avouer qu’une fois lancée j’ai quand même eu du plaisir à lire ce « 8ème » tome. Je mets des guillemets car justement pour moi ce n’est pas un 8ème tome, sans la plume de J.K. Rowling Harry Potter n’est plus le même. 

ma-note

255
2,5 / 5

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s